P2130219

P2130220

P2130222Manahoana,

Départ ce matin pour le collège mais avec une petite différence concernant  la tenue de  « ma petite copine »  Mentrika, elle est habillée d’une jupe bleue et d’un chemisier blanc. Toutes les filles qui partent en direction de ce même collège portent la même tenue  et tous les garçons portent également une chemise blanche. Il s’agit de la première matinée de la semaine et cette tenue est exigée. Dès l’après midi, les élèves revêtiront leur blouse bleue marine. Ici, tous les enfants, de la maternelle jusqu’en 3ème portent   une blouse. Ce principe s’applique partout et cela jusqu’en terminale. La  couleur dépend de l’établissement qu’il soit privé ou publique. Ainsi, lorsqu’on croise des enfants en blouse bleu ciel on sait qu’ils vont au collège de Mahazaza et ceux qui portent une blouse rose se rendent dans un autre établissement.

Presque tous les  enfants portent  des sandales en plastique ou des tongues. Après les pluies diluviennes de la nuit dernière, ces  chaussures  sont les mieux adaptées.  En effet, les canaux entre les rizières sont gorgées d’eau et cela en est presque périlleux par endroit. Mais bon, à aucun moment Mentrika ne  inquiéte. Elle saute et court en permanence sur les rebords des rizières qui atteignent par endroit à peine cinquante centimètres de large. Elle connaît le trajet par coeur, comme tous les enfants qui empreintent cette direction. Ses chaussures sont  boueuses et pleine de terre rouge, elle en profite donc pour les laver en marchant dans les flaques. Avec mes basquettes, je ne peux pas en faire autant !!

La rentrée se fait à 7h30 et vers 7h35 environ, tous les élèves se mettent  en rang, par classe et  attention on ne mélange pas à l’intérieur d’un rang les garçons et les filles. Ils sont cote à cote Les élèves de classe de  primaire se mettent  en rang devant le bâtiment où se trouve leur classe et les élèves de la 6ème à la 3ème en font de même. Ils doivent se mettre bien droit et à la demande du Directeur ou d’un enseignant,  réagissent  à une sorte de « garde à vous » en réalisant certains gestes. Cela ne dure que quelques minutes et  les élèves entrent ensuite en classe selon un ordre bien précis.

Dans la matinée il y a deux cours, un premier jusqu’à 9h15, les élèves ont droit à une récréation d’un quart d’heure puis le deuxième cours de 9h30 à 11h. Les cours finissent tôt car il n’existe pas de cantine et de nombreux élèves  rentrent déjeuner chez eux. D’autres apportent leur repas. Les cours reprennent ensuite à 13h30.

S’agissant d’une école catholique, avant chaque cours, celui de 7h40 et celui de 9h30 en ce qui concerne  le matin, une prière est dite par un élève qui va au tableau. L’enseignant n’essuie jamais le tableau lui -même c’est un élève qui le fait. Il a également droit à un bonjour collectif et si un élève arrive en retard, ce dernier y a également droit  de la part de ses copains.  Dès la fin du dernier cours, plusieurs élèves balaient la classe et ferment les rideaux et les fenêtres.

Autre nouveauté du lundi, j’ai pu assister à la levée du drapeau malgache. C’est également un rituel du lundi matin et l’ensemble des élèves et des enseignants chantent l’hymne Malgache.

Par curiosité, j’essaierai de demander quelles sont les paroles.

Comme habituellement, à 11h, je rentre aider les Sœurs à préparer le repas. Mathieu est déjà là. Une fois de plus, nous passons un moment mémorable. J’adore les Sœurs du collège Sainte Famille …

Après une petite sieste, je travaille avec deux d’entre elles, et je rentre accompagnée de mes « amies préférées » de l’école.

En 2014 lors de mon premier séjour à Mahazaza j’avais fait la connaissance d’une jeune fille  particulièrement attachante et bonne élève. Nous avons pu échanger un peu à distance . Je l’ai retrouvée en 2015 et cette année elle est au lycée à Tana. Je lui avais préparé un courrier mais elle est venue passer quelques jours au village chez sa grand-mère. Aussi, en rentrant, nous sommes donc aller la voir. Cela m’a fait très plaisir de la retrouver et c’était réciproque. Nous avons donc discuté tout un moment et comme d’habitude, nous avons  pris des photos. Les Malgaches (jeunes  ou adultes) adorent les photos. Ca tombe bien, moi aussi !!

Demain, c’est la journée des écoles. Je vais rester à Mahazaza car à priori, nous devons nettoyer un peu le village en ramassant tous les détritus et je veux participer à cette action avec les jeunes.

 

Veloma

Bakely