P2180028

P2180135

P2180274

Manahoana,

 

Bien que nous nous levions très tôt, vers 6h30, la matinée a été nécessaire compte tenu de tout ce qui restait à faire. Même si les Malgaches ne sont pas les « rois de l’organisation » tout se passe bien et la répartition des tâches se fait naturellement.

Avec Estelle, nous avons terminé la répartition des lots et  puisque nous avions de nombreux objets (vêtements, fournitures scolaires, stylos, bloques notes et  articles divers) nous avons fait le choix de récompenser les  5 premiers de chaque catégorie. Nous avons donc attribué des lots à 15 jeunes puisque’il y avait 3 catégories ; poème en malgache, poème en français et dessin. De plus, l’association offre les frais de scolarité pour une année au 1er prix de chaque catégorie.

Puis nous avons aidé Tanjona à faire le jus de fruit frais. Dans la mesure où  150 jeunes ont participé au concours, nous nous attendons à avoir plus de  200 personnes. Il faut donc  préparer suffisamment à boire. Généralement, tout le monde se rue sur la nourriture et les boissons dans ce type de manifestation.  Les années précédentes, nous avions acheté des boissons. Si le nombre de présents avoisine les 200 personnes, nous ne pouvons pas nous permettre d’acheter des boissons, cela coûterait  beaucoup trop cher.

Tanjona a pressé les ananas, nous en avons  9 et avons pu faire 28 litres de jus de fruits en rajoutant simplement de l’eau préalablement bouillie et du sucre.

Henri de son coté a récupéré les clés de la cantine scolaire et décoré la salle aidé de nombreux adultes et jeunes du village ou des villages environnants. La sono est également installée ainsi que les tables et chaises.

Tanjona prépare également le déjeuner car tous ceux qui ont aidé aux préparatifs vont déjeuner à la maison des bénévoles. Comme je vous l’ai déjà dit dans un article précédent, les Malgaches sont très accueillants et conviviaux. C’est naturel et surtout dans leur culture, aussi tous ceux qui ont participé à la préparation restent déjeuner.  Nous avons prévu de déjeuner vers 11h30 car ensuite, il faudra emporter  tout ce qui concerne la nourriture, les lots et autres accessoires. Heureusement, nous n’avons que le chemin à traverser.

Finalement, nous déjeunons  vers 12h15 environ et la cuisine est bien sûr trop exigue pour accueillir cette grande famille de bénévoles. Les photos parlent d’elles-mêmes : il faut très beau, la nourriture est délicieuse et nous passons un moment de pur bonheur  à manger dehors sur l’herbe. Il y a de l’ambiance, plus d’enfants que d’adultes et les Malgaches sont vraiment très très bavards. En dehors des fêtes pour le concours de la Saint Valentin, je n’avais jamais vu autant de monde « à table » à la maison des bénévoles. Tanjona a préparé 4 kg de riz, des salades, de la viande et des légumes. Il y a suffisamment de nourriture pour assouvir la fin des travailleurs.

Les Malgaches adorent faire des photos et être pris en photos mais ils adorent aussi chanter et principalement les Karaoké. Lors de l’installation de la sono dans la salle, nombreux sont les jeunes qui s’exercent à chanter.

En Vendée, nous avons le quart d’heure Vendéen  et à Mada, on pourrait dire l’heure Malgache. Nous partons avec toutes nos victuailles,  il est déjà presque 13h (l’heure à laquelle la fête devait débuter) et tout le monde s’active pour les préparatifs. Nous coupons les nombreux gâteaux préparés la veille pour les disposer dans des assiettes et nous préparons également les autres bonbons et amuses gueule.  La salle est décorée avec de jolis cœurs collés sur les murs : c’est la fête de la Saint Valentin ! Henri a également accroché  la très  grande et très belle banderole de l’association sur le mur.  Il a également tenu à afficher et c’est normal l’ensemble de nos partenaires et c’est bien normal. Ils sont nombreux et la liste ne fait qu’augmenter d’année en année.

Henri, Mr Bonheur et  les autres représentants du village en profiteront également pour souhaiter la bonne année à tous ceux présents aujourd’hui. Ici, on ne s’arrête pas de souhaiter la bonne année au 31 janvier, on va bien au-delà. Il y a 2 ans d’ailleurs j’avais participé aux vœux de bonne année qui étaient pendant mon séjour et qui avait rassemblé toutes les personnes influentes de la commune Mahazaza/Antanetibé qui compte 18 quartiers je crois.

Les familles arrivent petit à petit et tout le monde s’installe. En même  temps, ceux qui aiment chanter profitent du  karaoké. L’ouverture officieuse de la journée est réalisée par Monsieur Bonheur, personnalité à Mahazaza et bien sûr Henri, le Président de l’association. Henri me demande aussi de dire quelques mots car je suis à l’origine de cette fête puisque j’ai mis en place le concours il y a déjà 3 ans. Il s’agit là de la 4ème édition.

Entre temps, les Sœurs de l’école Sainte Famille sont arrivées et cela me fait vraiment très plaisir.

Henri s’attend à ce qu’il y ait beaucoup plus de monde que d’habitude compte tenu du nombre de participants multiplié par 3 cette année. Aussi, il a demandé à la TV Malgache de venir nous filmer. Ils doivent arriver pour 15h30, aussi en attendant d’annoncer les gagnants au concours, le karaoké fait des heureux. Henri connaît du monde à la TV et des petits films ont déjà été réalisés et diffusés à la télé. . Deux  techniciens de TV Madagascar arrivent à l’heure prévue  et nous débutons donc l’annonce des gagnants au concours. Nous devons faire vite car le film ne durera que quelques minutes à la TV aussi nous appelons les gagnants mais nous leur remettrons leurs lots plus tard.

Henri m’appelle car il est interviewé et je vais l’être ensuite. Pas de panique, je réponds tranquillement aux questions du journaliste…on verra bien. Estelle me dit que j’ai été naturelle et très claire dans mes réponses, super ! Nous verrons bien ce que ça donne à la télé.

La fête continue donc entre la remise des prix, la dégustation de toutes les gourmandises et bien sûr se poursuit par de la danse.

A 17h30, à contre cœur nous arrêtons la musique et nous sommes nombreux à ranger et nettoyer la salle. Cette 4ème édition du concours de la Saint Valentin a été un succès et Henri est très heureux. Nous le sommes tous  car nous avons passé vraiment un très bon moment de fête…..

 

Veloma

Bakely